"Long Courrier" une histoire d'amour lesbienne de Emma Donoghue, l'auteure de"Room". Agrandir l'image

Long courrier

La rencontre entre Síle, une Irlandaise bobo, et Jude, une Canadienne à l’âme bucolique, fut aussi fortuite que rocambolesque et aurait dû rester sans suite. Mais la curiosité s’en est mêlée et, de lettres en e-mails, de longues conversations en brèves retrouvailles, leur histoire va peu à peu prendre forme, jusqu’à ce que la distance devienne insupportable.
Laquelle des deux femmes sera prête à tout quitter pour mettre fin à la séparation et de quel côté de l’Atlantique leur avenir va-t-il s’écrire ?

Plus de détails

19,00 € TTC

Informations

ISBN 978-2-913066-54-0
Nombres de pages 333

Extraits

" (...) Síle O’Shaughnessy : elle s’exerça à prononcer son nom dans sa tête, mais elle ne l’avait jamais dit à haute voix. Au cours des six semaines précédentes, où se mêlaient la peur et le chaos, l’occasion ne s’était pas présentée de parler à quelqu’un de cette hôtesse de l’air à l’accent irlandais et au visage indien. Mais une chose étrange se produisait : elle pensait tout le temps à Síle O’Shaughnessy. Ses phrases rapides et saccadées ; sa bouche sensuelle, légèrement fatiguée. Ce souvenir était comme une épine plantée dans son talon. Chaque fois qu’elle repensait à Luton, son esprit déviait vers Síle O’Shaughnessy, dont le nom s’ouvrait comme une porte sur un autre monde, baigné de soleil. (...) "

*

" (...)
Le téléphone se mit à sonner alors qu’elle se trouvait au milieu de l’escalier.
— Résidence Turner, répondit-elle.
Elle n’arrivait pas, semblait-il, à renoncer à la vieille formule de sa mère.
— Bonjour, enfin !
— Salut ? dit Jude, heu… désolée…
— Jude, c’est toi ?
Jude attendit, de peur d’interrompre une nouvelle fois.
— C’est moi, c’est Síle.
Jude faillit laisser tomber le téléphone. Ce n’était pas la voix dont elle se souvenait. Elle avait toujours le tournis ; elle regrettait d’avoir fumé ce joint.
— Síle ? Tu es là ?
— Absolument, dit une voix rauque. Désolée d’appeler si tard. Comment vas-tu ?
— Bien, répondit Jude, de façon plutôt formelle. Et…
Mais leurs voix se mêlèrent encore. Il y eut une longue pause.
— La ligne est mauvaise, cria Jude.
— Je suis sur mon portable, je suis en train de prendre un petit déj dégueulasse à Dubrovnik. Je me suis dit que j’allais voir si tu n’étais pas encore couchée.
— Non, pas encore.
Après ça, Jude ne trouva pas la moindre chose à dire.
— Ça fait un peu bizarre.
— Ça c’est sûr.
— J’ai pensé soudain que le moment était venu de se parler en direct.  (...) "

*

" (...) Síle et Marcus échangèrent un sourire complice.
— C’est l’air du temps, le coupable, affirma-t-il. Avec les nouvelles technologies, on se met dans des sacs de nœuds : elles rendent possibles ces arrangements sans les rendre vivables. Tout le monde s’y met : je connais plusieurs mariages Los-Angeles — New York, avec même des gosses.
— Mouais, dit Síle. J’ai découvert que c’était comme si j’avais un vague problème de santé — le syndrome du côlon irritable, ou des poux — dès que je confie avoir une relation longue distance, les gens disent « moi aussi ! »
— Alors, guéris-toi, ma petite, dit Jael, exaspérée. Bon, passe un week-end à l’occasion au Hilton de Toronto, à baiser comme un lapin, jusqu’à ce que cette fille te sorte de la tête. (...) "

A propos de l'auteure

Emma Donoghue
© Andrew Bainbridge

Emma Donoghue

Née à Dublin en 1969, Emma Donoghue est une figure majeure de la littérature irlandaise contemporaine et lauréate de nombreux prix, dont un Golden Crown Litterary Award pour "Long courrier". Elle vit maintenant au Canada.

Critiques

(…) Ce livre est bien écrit, captivant, enivrant  C’est un appel aux voyages, un appel à l’amour. (…) L’auteur vous accroche à son histoire, et ne vous laisse plus en sortir. Vous voulez connaître la fin, mais ne pas en finir avec votre lecture. On a envie que ça continu encore et encore.

on plus-belle-que-belle.fr, novembre 2012


(…) une belle histoire d’amour qui échappe de loin à l’eau de rose - personnages riches, émotions qui remuent, humour finement dosé. Un livre à savourer !

Béatrice Catanese, on tetu.com, octobre 2012

(…) Autant dire d'emblée que ce ne sera pas évident d'en dire du mal. Soyons honnête, cela ne m'est même pas venu à l'idée. J'en profiterai d'ailleurs pour saluer le travail de traduction de Cécile Dumas parce qu'elle a réussi à rendre le tout tellement fluide et de qualité qu'on a le sentiment que le livre a été écrit en français. Superbe performance.(…)

Isabelle B. Price, on Univers-L.com, octobre 2012

Commentaires

Donnez votre avis

Long courrier

Long courrier

La rencontre entre Síle, une Irlandaise bobo, et Jude, une Canadienne à l’âme bucolique, fut aussi fortuite que rocambolesque et aurait dû rester sans suite. Mais la curiosité s’en est mêlée et, de lettres en e-mails, de longues conversations en brèves retrouvailles, leur histoire va peu à peu prendre forme, jusqu’à ce que la distance devienne insupportable.
Laquelle des deux femmes sera prête à tout quitter pour mettre fin à la séparation et de quel côté de l’Atlantique leur avenir va-t-il s’écrire ?

19 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...