"Libera me" le premier livre lesbien de Karin Kallmaker a être traduit. Agrandir l'image

Libera me

A 34 ans, Faith songe enfin à quitter le nid familial, mais ses parents, fervents catholiques, ne voient pas cela d’un très bon œil. Même avec un emploi honorable, professeur d’histoire à l’université de Chicago, on ne quitte le toit paternel que pour se marier.
De son côté, Sydney s’apprête à se présenter aux élections sénatoriales d’Illinois et fait de son mieux pour avoir une conduite irréprochable.
La rencontre de ces deux femmes va mettre à mal leur tentative de respectabilité, telle qu’on la leur impose. Mais comme toujours, l’amour finira par triompher.

Plus de détails

Plus que quelques livres disponibles!

19,00 € TTC

Informations

ISBN 978-2-913066-15-1
Nombres de pages 201

Extraits

" (...) — Vous êtes une de ces gouines charitables.
— Que je sois lesbienne est hors sujet. Je n'ai pas l'intention de laisser mon orientation sexuelle m'entraver en quoi que ce soit.
— Et vous avez un petit placard bien confortable.
— Non, rétorqua Sydney d'une voix ferme. Je n’ai personne dans ma vie, et il en est ainsi depuis des années. Je compte bien faire perdurer cette situation jusqu'à ce que les gens comprennent que ma sexualité est à la fois aussi importante et aussi insignifiante que la couleur de ma peau. Elle influence tout ce que je fais et rien de ce que je fais. (...) "

*

" (...) Qu’est-ce qui clochait chez moi ? Eric représentait tout ce que je pouvais souhaiter, et de tout mon cœur, de toute mon âme, je voulais le désirer. Je rêvais de la vie qu’il pouvait m’offrir. C’était mon corps, ce traître, qui s’enflammait pour Sydney. Une brûlure puissante qui me faisait me souvenir de chaque instant que j’avais passé avec elle et me demander comment ce serait de m’allonger à ses côté dans un lit, d’embrasser la peau douce de ses cuisses, d’entendre le son de sa voix dans l’extase. (...) "

*

" (...) Ses mains s’approchèrent de mon visage et elle les posa sur mes joues. Ses pouces caressèrent mes yeux fermés. Je sentis qu’elle s’était approchée, mes bras sentaient sa chaleur. Je savais que lorsqu’elle m’embrasserait, ce serait brûlant et que je n’en guérirais peut-être jamais. (...) "

A propos de l'auteure

Karin Kallmaker
© D. R.

Karin Kallmaker

Avec plus d’une vingtaine d’ouvrages à son actif, Karin Kallmaker est la reine incentestée du roman lesbien sentimental anglo-saxon.

Critiques

" Karin Kallmaker est la reine du roman sentimental anglo-ssaxon (…) et en effet dans ce livre (au titre excellent parce que parfaitement adapté au propos) il y a beaucoup de metier . (…)
 "

Hélène de Montferrand, in "Lesbia Magazine" n°234 (Paris), Avril 2004



" (…) c’est bien mené, bien écrit… avec la dose de romantisme nécessaire…
Et finalement, tous ces ingrédients mis ensemble en font un livre qui se lit facilement, et qui, encore une fois, fait rêver. (…) "


sur Monchoix.net (Paris), avril 2004



" (…) Karin Kallmaker est connue pour être la reine du roman lesbien sentimental anglo-saxon... La dame mérite son titre, car on est très loin des récits à l'eau de rose surannée, avec sentiments dégoulinants de niaiserie 
(…) Est-ce la maturité, la maîtrise du style qui font que ce canevas prend sans paraître outrancié ? (Encore une fois, félicitation pour la traduction).
 "Libera me" se lit d'une traite et démontre avec bonheur que roman sentimental ne rime pas forcément avec Arlequin. (…) 
"

sur Gayvox.com (Paris), Février 2004


" (…) Si ce roman n'était pas au pied de votre sapin de Noël, courez l'acheter (…) Attirance, doutes, scènes d'amour, tous les ingrédients sont là pour vous faire passer un très bon moment . (…) "

in "La dixième muse" n°7 (Lille), Janvier 2004

Commentaires

Note 
18/08/2016

Excellent !

Excellent... ! C'est un de mes livres préférés ; je le relis régulièrement.

Note 
23/11/2010

Quelques longueurs mais un très beau roman. La religion peut faire beaucoup de mal et pas que dans les romans...

Donnez votre avis !

Donnez votre avis

Libera me

Libera me

A 34 ans, Faith songe enfin à quitter le nid familial, mais ses parents, fervents catholiques, ne voient pas cela d’un très bon œil. Même avec un emploi honorable, professeur d’histoire à l’université de Chicago, on ne quitte le toit paternel que pour se marier.
De son côté, Sydney s’apprête à se présenter aux élections sénatoriales d’Illinois et fait de son mieux pour avoir une conduite irréprochable.
La rencontre de ces deux femmes va mettre à mal leur tentative de respectabilité, telle qu’on la leur impose. Mais comme toujours, l’amour finira par triompher.

19 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...