"La Tactique du wombat", le premier épisode de la serie policière  saphique  de Claire McNab avec Kylie Kendall pour héroïne. Agrandir l'image

La Tactique du wombat

Lassée de sa petite ville perdue au fin fond de l’Australie, Kylie Kendall décide d’aller voir de l’autre côté du Pacifique, à Los Angeles, ce que son père lui a légué : 51 % de l’agence d’investigation Kendall & Creeling.
Sa venue et sa volonté de devenir détective privé contrarient sa nouvelle associée, l’attirante et énigmatique Ariana Creeling.
Lorsque le Dr Deer, thérapeute des stars, vient solliciter leurs services afin d’élucider la disparition d’éléments compromettants pour ses richissimes patients, c’est l’occasion de passer à l’action.
À Kylie de faire face à ce challenge et de convaincre Ariana que sa place est à ses côtés.

Plus de détails

17,00 € TTC

Informations

ISBN 978-2-913066-25-0
Nombres de pages 214

Extraits

" (...) — Avant que j’entre dans les détails, avez-vous réfléchi sur la possibilité de me vendre vos parts ? Je suis prête à augmenter mon offre de manière substantielle.
— Je n’ai pas envie de vendre.
J’ai vu un muscle tressaillir dans sa joue. Elle en avait marre de moi, c’était évident, mais elle essayait de ne pas le montrer.
— Los Angeles se trouve à des milliers de kilomètres de chez vous, a-t-elle dit en accentuant le mot milliers.
Chez moi ? J’ai eu soudain un flash de ma dernière dispute avec Raylene. Ça n’avait pas été beau à voir : nous nous étions dit des choses que nous n’aurions pas dû dire. Raylene enseignait à l’école de Wollegudgerie, et comme cette ville était minuscule, c’était sûr que j’allais la rencontrer tout le temps. Elle m’avait brisé le cœur, et je ne cherchais pas le bâton pour me faire battre. De plus, elle s’était mise avec Maria, qui travaillait dans l’unique salon de coiffure. Alors, si je restais, où allais-je me faire couper les cheveux ?
— Je ne crois pas que je vais vendre mes parts, ai-je dit en secouant la tête. (...) "

*

" (...) Je m’amusais comme une folle. Pleine d’audace, j’ai glissé sur la voie la plus rapide, qui aurait été la plus lente en Australie. La Mustang n’était plus qu’une balle de revolver rouge et rutilante, et j’étais sûre qu’il y avait des regards admiratifs sur mon passage.
Tout s’est déroulé comme sur des roulettes jusqu’à ce que je décide de sortir de l’autoroute pour m’essayer une nouvelle fois aux voies moins rapides. Une bretelle de sortie s’annonçait, j’ai pris sa direction à pleine vitesse, en toute confiance. J’avais brillamment passé l’épreuve de la conduite dans Los Angeles, pensais-je en approchant du croisement de la bretelle et de la rue. Le feu était vert, j’ai donc tenté l’opération périlleuse qui consistait à tourner à gauche et à rétrograder en même temps.
Oups ! Comme tout Australien qui se respecte, j’ai atterri sur le côté gauche de la route. Je n’y suis restée que quelques mètres jusqu’à ce que, grâce à un florilège de coups de Klaxons et d’appels de phares, je me rende compte de la situation. J’ai fait une embardée sur la droite. C’était vraiment un miracle de n’avoir percuté personne. Je me suis félicitée de n’avoir provoqué ni collision en chaîne ni accès de colère. Puis j’ai entendu la sirène.
Pour sûr, j’ai eu droit à toute la panoplie de la part du flic dans sa voiture de patrouille. Appels de phares, sirènes hurlantes, puis un woup woup, suivi d’une injonction par haut-parleur :
— Arrêtez-vous, chauffeur. (...) "

*

 " (...) J’avais été si occupée à repérer les célébrités, que je n’avais pas remarqué l’approche d’Ariana. Elle m’a saluée avec son verre de champagne. Son pantalon et sa tunique étaient noirs, bien sûr, mais brodés avec un dessin sophistiqué doré et rouge. Ses cheveux blond pâle étaient détachés. Ses yeux bleus brillaient. Elle était sensationnelle.
— Vous portez toujours du noir ?
Elle a pris une gorgée de sa boisson, en me regardant par-dessus le bord de son verre.
— Pas toujours, mais souvent.
Soudain j’ai pensé qu’Ariana portait peut-être le deuil de quelqu’un et c’était la raison pour laquelle elle était en noir. Peut-être avait-elle été multicolore par le passé, avant la tragédie.
— Je ne devrais pas poser ce genre de question, Ariana. Je suis désolée. (...) "

A propos de l'auteure

Claire McNab
© D. R.

Claire McNab

Née à Melbourne, Claire McNab est l’auteur de nombreux ouvrages : romans policiers, livres pour enfants et adolescents, pièces de théâtre. Installée aux États-Unis, elle enseigne l’écriture à l’université de Los Angeles.

Critiques

" (…) Une enquête pleine de rebondissement (…) alliant allègrement action et humour. "


in "Fugues" (Montréal), Janvier 2006

Commentaires

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

La Tactique du wombat

La Tactique du wombat

Lassée de sa petite ville perdue au fin fond de l’Australie, Kylie Kendall décide d’aller voir de l’autre côté du Pacifique, à Los Angeles, ce que son père lui a légué : 51 % de l’agence d’investigation Kendall & Creeling.
Sa venue et sa volonté de devenir détective privé contrarient sa nouvelle associée, l’attirante et énigmatique Ariana Creeling.
Lorsque le Dr Deer, thérapeute des stars, vient solliciter leurs services afin d’élucider la disparition d’éléments compromettants pour ses richissimes patients, c’est l’occasion de passer à l’action.
À Kylie de faire face à ce challenge et de convaincre Ariana que sa place est à ses côtés.

19 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...