A l'évidence, I Can't Think Straight le roman lesbien de Shamim Sarif qui lui a inspiré le film. Agrandir l'image

À l'évidence, I Can't Think Straight

À Amman, Tala s’apprête à se fiancer pour la quatrième fois et semble bien décidée à suivre Hani, son nouvel élu, jusqu’à l’autel.
À Londres, Leyla fréquente Ali, pour le plus grand plaisir de ses parents, mais elle n’est guère convaincue de la profondeur de ses sentiments pour le jeune homme.
Le jour où ces deux héritières de très bonnes familles vont se croiser, leur complicité et leur attirance seront immédiates.
Dès lors, elles vont porter sur leur avenir un tout autre regard et devoir s’affranchir du carcan des conventions dans lequel elles ont grandi.
Jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour imposer leur choix ?

Plus de détails

18,00 € TTC

Informations

ISBN 978-2-913066-48-9
Nombres de pages 177

Extraits

" (...) Leyla s’interrompit, soudain, comme si elle en avait trop dit, et se cogna la main sur un casier en voulant se tourner. Tala entendit son soupir de douleur et s’avança vers elle, pour lui prendre la main, ce qui eut l’air d’énerver Leyla un peu plus.
— C’est rien, je suis juste maladroite.
Tala retint les doigts meurtris dans les siens et attendit que Leyla croise enfin ses yeux.
— Vous savez, vous devriez vraiment vous détendre davantage. Apprendre à vous sentir mieux dans votre corps.
Leyla essaya de soutenir son regard, de relâcher ses épaules et de se montrer plus à l’aise, mais elle n’en parut que plus maladroite et plus attachante. Tala libéra la main de Leyla et ramassa ses affaires.
— Qu’est-ce que tu fais demain ? demanda-t-elle.
— Je suis censée déjeuner avec ma famille. C’est dimanche.
Tala approuva d’un signe de tête et se dirigea vers les douches, d’où provenait l’écho sourd des gouttes d’eau s’écrasant au sol à intervalles réguliers.
— Pourquoi ? demanda Leyla, d’une voix hésitante, derrière elle.
Tala se retourna.
— Pour rien. J’allais juste te demander si tu voulais déjeuner avec moi. Avec peut-être une promenade dans le parc… J’aimerais faire un peu mieux connaissance; (...) "

*

" (...) — Comment tu as fait pour te fiancer quatre fois ? demanda-t-elle, sans réfléchir.
Elle rit quand Tala leva les yeux au ciel.
— Je veux dire, tu sembles tellement déterminée.
— Disons que je n’en suis pas fière, dit Tala. Le premier — voyons, j’étais très jeune, et je ne savais pas dans quoi je mettais les pieds. Le deuxième m’a proposé un million de rencarts. C’est super, j’adore les rencarts, mais je ne l’aimais pas. Le troisième avait bon partout, famille aisée, Arabe chrétien, intelligent, beau. Mais il n’y a pas eu d’étincelle.
Elle chercha l’empathie auprès de Leyla et la trouva dans son regard.
— Et toi et Ali ? demanda Tala. Comment ça se passe ?
Elles s’étaient arrêtées sous les branches protectrices et tombantes d’un chêne. Au loin, la rivière coulait dans un doux soupir. Tala vit Leyla hésiter. Ses yeux étaient clairs, sa peau presque translucide dans la lumière pâle.
— Il est gentil. Je l’aime beaucoup.
Tala hocha la tête.
— Mais est-ce qu’il y a une étincelle ?
— Non, pas comme je l’espérais. (...) "

*

" (...) — On ne peut pas vivre comme ça, Leyla, dit-elle. Ce n’est pas facile. Ce n’est pas acceptable.
— Nous n’avons enfreint aucune loi la nuit dernière, Tala.
— Si, de là où je viens. Personne ne vit comme ça. Pas ouvertement.
Leyla soupira.
— Tu habites en Occident, maintenant.
Tala baissa les yeux, la voix rauque.
— Oui, mais je ne crois pas qu’il soit acceptable de tromper son fiancé, dans aucun endroit du monde.
Le silence qui s’installa dans la pièce était profond, sans rien pour le briser qu’une voiture qui passait de temps à autre. Tala vit Leyla acquiescer de la tête et fermer les yeux. Elle s’approcha d’elle prudemment, la prit dans ses bras et couvrit son visage de baisers.
— Qu’est-ce qui va se passer, maintenant ? murmura Leyla.
— Je ne sais pas, dit Tala, embrassant une larme qui s’était échappée des paupières fermées de Leyla. Je ne sais vraiment pas. (...) "

A propos de l'auteure

Shamim Sarif
© D. R.

Shamim Sarif

Écrivaine, scénariste et réalisatrice, Shamim Sarif est née à Londres dans une famille sud-africaine d’origine indienne. "À l’évidence" est son troisième roman.
Elle le porta elle-même à l’écran sous le titre "I Can’t Think Straight".

Critiques

Ayant vu le film, ma lecture n’est pas neutre, je n’ai pu m’empêcher de comparer. Et là,  bonne nouvelle : je dois dire que j’ai trouvé dans le roman ce qui me manquait dans le film. (...) Shamin Sharif apporte la profondeur qu’il manquait au film en alternant less monologues intérieurs  des personnages et en focalisant leur attention sur des détails qui révèlent leurs pensées.  (…) "A l’Evidence", pour moi, offre un intérêt qui dépasse celui du roman lesbien avec rencontre improbable à la clé. (…) En tout cas, pour celles (et ceux) qui ont vu le film, c’est un plus.
on  callmejulie.yagg.com, Février 2011

(…) L’intérêt du livre réside à mon sens dans le fait qu’il permet à l’histoire de dépasser la simple romance. Le film était un film romantique qui finit bien. Le livre est une histoire d’amour de deux femmes issues de deux cultures différentes qui vont aller au bout de leur désir malgré la réprobation de leurs familles respectives. Une chose est certaine, je ne regrette pas d’avoir lu ce roman même si les visages de Leyla et Tala resteront pour moi, à tout jamais, associés à Sheethal Sheth et Lisa Ray.
Isabelle B. Price, on Univers-L.com, fevrier 2011

(...) Evocatrice, la prose de Shamin Sarif (…)  met un point d'honneur à s'attarder sur ces petits riens qui font la différence: le frisson, l'excitation du premier rendez-vous, la dureté du manque... Et ces détails, que le film peine parfois à traduire, rend le roman plus convaincant et plus attachant. (...)
Cécile Strouk on  tetu.com, mars 2011

 


 

Commentaires

Note 
26/10/2017

trop bon comme livre

Je vous le recommande

Note 
22/09/2016

Magnifique

ce livre est magnifique. Beaucoup plus de détails dans le livre que dans le film mais même si on a vu le film le livre es très emportant

Donnez votre avis !

Donnez votre avis

À l'évidence, I Can't Think Straight

À l'évidence, I Can't Think Straight

À Amman, Tala s’apprête à se fiancer pour la quatrième fois et semble bien décidée à suivre Hani, son nouvel élu, jusqu’à l’autel.
À Londres, Leyla fréquente Ali, pour le plus grand plaisir de ses parents, mais elle n’est guère convaincue de la profondeur de ses sentiments pour le jeune homme.
Le jour où ces deux héritières de très bonnes familles vont se croiser, leur complicité et leur attirance seront immédiates.
Dès lors, elles vont porter sur leur avenir un tout autre regard et devoir s’affranchir du carcan des conventions dans lequel elles ont grandi.
Jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour imposer leur choix ?

19 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...