Cahngement d'ère, le premier roman lesbien de Daria Rossi. Agrandir l'image

Changement d'ère

Comme chaque été, Amanda a laissé son époux à son travail et profite du soleil de la Corse avec ses deux jeunes enfants.
Cybil, elle, a quitté Bruxelles, bien décidée à oublier une histoire d’amour finissante. Un après-midi, sur la plage, leurs chemins se croisent.
La rencontre, d’abord amicale, va rapidement donner naissance à un sentiment plus tendre. Mais bientôt il faut rentrer, l’une en Belgique l’autre à Paris.
Cet amour de vacances survivra-t-il à la distance et aux réalités de la vie ?

Plus de détails

18,00 € TTC

Informations

ISBN 978-2-913066-21-2
Nombres de pages 191
Date de parution 23/11/2016

Extraits

" (...) Tout en mastiquant l’intérieur de mes joues, l’esprit obnubilé par cette singulière rencontre, mes yeux ne se détachaient pas de ceux de l'étrangère. Elle donnait l’impression d’être vierge de tout souci, de tout passé, aspirant le quotidien comme il se présentait. L’orage semblait avoir lavé son âme. Et pourtant, j'allais savoir très vite qu’il ne s’agissait que d’une image trompeuse… (...) "
*
" (...) D’abord sous l’emprise de la grâce, j’avais laissé les choses suivre leur cours. Trop longtemps, car subitement, je réalisais que je m’étais laissée emprisonner par des sentiments naissants, nouveaux, troubles et perturbants. Je ne savais plus où j’en étais. Je savais juste que j’étais perdue face à cette nouvelle amitié qui n’était en rien semblable à toutes celles que j’avais eues jusqu’alors. Qui aurait pu m’écouter, me comprendre ? Étais-je d’ailleurs capable de décrire ce que je ressentais ? Aucun repère. J’étais séduite. Je restais souvent dans la béatitude de ces humeurs nouvelles, réveillée par la réalité des enfants qui me découvraient assise face à un mur, distraite. Un mur, oui, c’est cela. J’étais face à un mur et pourtant, je n’avais aucune envie de faire marche arrière, trop tentée par le choc, l’impact. Je m’adonnais à des tâches matérielles pour engloutir mes pensées dans le produit vaisselle, la lessive, le décapage de la porte du garage. Le soir, dans un lit trop longtemps creusé par mon seul corps, je m’ennuyais et avais envie d’aller la retrouver sur la plage. Ne serait-ce que pour sentir sa présence.Elle ignorait tout de mes confusions, de mes batailles intérieures et de ce fait, usait inconsciemment de sa séduction sans cesse plus raffinée. (...) "
*
" (...) — T’es plutôt du genre catastrophe en ce moment, non ?
— Ta faute !
— Pardon ?
Oui. C’était de ta faute. Tu étais responsable de mon état. De par ton existence, tu transformais toute la mienne. Une vie que j’avais construite, la croyant solide, et qui s’effondrait sous ton passage. Mais mon cœur avait été trop longtemps orphelin, la sensualité n’étant plus que du domaine du songe. Et ce que tu pouvais me donner me chamboulait. Je voulais ta présence, ta délicatesse, pure et sincère. Je prenais volontiers tes paroles, tes gestes, tes sourires. Tout en toi me faisait revivre. L’amour, je croyais que c’était fonder une famille. Mais d’abord mal exprimé, l’amour de mon mari s’était depuis longtemps totalement évaporé. Dire que je croyais être très heureuse avant toi. (...) "

A propos de l'auteure

Daria Rossi
© Karine Pelgrims

Daria Rossi

Dans son premier roman, à l’écriture rafraîchissante, Daria Rossi nous livre sa recette du bonheur : une bonne dose d’insolence, une pincée d’humour, un soupçon de culot, un zeste d’interdit et surtout, pour finir, pas de demi-mesure ! Que ce soit dans sa contribution à 10 ans, ça se fête ou dans son second roman, elle persiste dans ce ton vif et piquant tout en s'essayant à de nouveaux registres.

Critiques

" (…) Ce premier roman surprend par ses audaces dans un genre plutôt balisé et nous entraîne dans une très belle histoire. (…) Les tourments, doutes, questions sont intelligemment amenés et le texte recéle peu de facilités de style ou de rebondissements. Voilà un magnifique roman à déguster sans attendre cet été. "

sur Media-G.net (Paris), juillet 2005


" (…) La description du sentiment amoureux est admirable (…) pour un premier roman, c'est prometteur. "


UDA, in "Têtu" (Paris), Juillet 2005


" (…) Un roman fort bien accueilli par le lectorat français qui semble en avoir apprécié le style et la langue. Une belle lecture d'été. "


in "Fugues" (Montréal), Juillet 2005


" (…) Tout en élégance, le style de Daria Rossi suggère plus qu'il n'impose : mot juste, sobriété de la syntaxe, pudeurs des scènes d'amour en demie teine.On sent le feu sous la braise. (…) une fois ouvert, ce joli livre ne vous tombera plus des mains jusqu'à son dénouement
. "

Geneviève Martorella, in "Lesbia Magazine" n°247 (Paris), juin 2005


" (…) Original, sensible et tendre, bourré d'anecdotes amusantes, ce premier roman de Daria Rossi nous offre, entre Calvi et l'île de Bréhat, en passant par Honfleur, un dépaysement total et des situations croustillantes. "


in "La dixième muse" n°14 (Lille), Mai 2005


" (…) Une histoire bien montée… Avec du rythme… Pas une page ne ressemble à une autre… Et… Et… ben la fin n’est pas du tout celle que l’histoire nous laissait présager ! "

sur Monchoix.net (Paris), mars 2005

Commentaires

Note 
22/12/2016

Changement d'ère

Facile à lire, distrayant, un bon livre pour les vacances.

Note 
15/12/2016

changement d'ère

lecture agréable , j'ai beaucoup aimé ces moments de détente . L'histoire est sympa tout comme les personnages

Donnez votre avis !

Donnez votre avis

Changement d'ère

Changement d'ère

Comme chaque été, Amanda a laissé son époux à son travail et profite du soleil de la Corse avec ses deux jeunes enfants.
Cybil, elle, a quitté Bruxelles, bien décidée à oublier une histoire d’amour finissante. Un après-midi, sur la plage, leurs chemins se croisent.
La rencontre, d’abord amicale, va rapidement donner naissance à un sentiment plus tendre. Mais bientôt il faut rentrer, l’une en Belgique l’autre à Paris.
Cet amour de vacances survivra-t-il à la distance et aux réalités de la vie ?

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...