Open Space, une romance lesbienne de Véronique Bréger. Agrandir l'image

Open space

Ce n’est un secret pour personne : on ne mélange pas le travail et les sentiments ! Et Anne-Lise a la ferme intention de se conformer à cet adage. Mais tout le monde n'est pas de cet avis, à commencer par Tia, la craquante stagiaire, bien décidée à lui prouver le contraire.
Aussi, lorsque la mise en œuvre d'un nouveau projet lui donne l'occasion de s'échapper du bureau, Anne-Lise pense reprendre le contrôle de la situation. Cette fois-ci, la relation avec sa nouvelle collaboratrice, Dorothée, restera strictement professionnelle.
À moins que…

Plus de détails

18,00 € TTC

Informations

ISBN 978-2-913066-40-3
Nombres de pages 258

Extraits

" (...) À 18 h 45 son agenda électronique afficha un message de rappel. Anne-Lise jeta sur son cahier les informations qu’elle souhaitait relayer aux informaticiens. Elle se massa les cervicales et s’étira. L’open space s’était vidé sans qu’elle n’y prête attention. Seule Tia, fidèle au poste — ou en attente de quelqu’un — s’affairait sur son clavier. L’Eurasienne se tourna vers elle.

— Je t’ai entendu appeler ton garagiste tout à l’heure.
Les joies de l’intimité au bureau.
— Je sais que tu n’apprécies pas les transports en commun. Si tu veux, je te raccompagne chez toi.
Simple et direct. Anne-Lise hésita. Tia enfonça le clou.
— Ma Vespa ne dispose pas d’un habitacle chauffé, mais en un quart d’heure tu seras chez toi…
Et en plus elle connaissait son lieu de résidence. Anne-Lise se sentait fatiguée. Les deux heures de métro en perspective n’arrangeaient rien. Julie rentrait tard. Elle se moquait de savoir où était la femme qui partageait son existence et avec qui elle pouvait regagner le domicile conjugal. Anne-Lise renonça à son devoir de réserve comme on lâche prise. (...) "

*

 " (...) J’observai mon achat à la lumière du jour. Coincé dans sa bulle d’eau, le poisson semblait suspendu dans les airs. Je grimpai les escaliers en prenant soin de ne pas trop chahuter mon paquet.
— Bienvenue dans ta nouvelle maison, dis-je en pénétrant dans le studio. Le globe oculaire dans le vague, James Brown mastiquait un filament de verdure. L’instant de vérité approchait. Je partais pour le bureau dans la foulée. Ils allaient devoir faire connaissance tout seuls. Comme si je pouvais tenir la chandelle aux poissons.
— James, je te présente… euh…
Coup d’œil à la future compagne de James Brown. Lui, black grassouillet. Elle, pink avec deux proéminences inattendues au niveau des nageoires ventrales. Un flash-back sur une émission dédiée au bluegrass et à la folk music me traversa l’esprit.
— Voici Dolly Parton… (...) "

*

" (...) Je mis les écouteurs de mon iPod dans mes oreilles. J’avais assez entendu de conneries pour la journée. Clarisse arrivait vendredi. D’ici là, j’avais un boulot de fou. L’image d’Anne-Lise Bach s’incrusta en filigrane de mes réflexions et s’intercala sur celui de Clarisse. Elles ne se ressemblaient pas. Pourtant il y avait quelque chose d’indéfinissable qui ne se situait pas au niveau des apparences. Anne-Lise Bach m’avait plu d’emblée, comme Clarisse à une autre époque. La voix de Sara Bareilles m’enveloppa. Je fermai les yeux et focalisai sur le constat. Oui Anne-Lise Bach m’avait plu dès son apparition dans le hall de la SO-TE-CO. La cause de cet engouement aussi inattendu qu’incongru m’échappa. (...) "

A propos de l'auteure

Véronique Bréger
© Patricia Popineau

Véronique Bréger

De livre en livre, Véronique Bréger entraine le lecteur dans son univers atypique et lui garantit à chaque fois une nouvelle atmosphère, un nouveau ton et de plus en plus d'images…

Véronique Bréger a obtenu le prix du roman lesbien 2009.

Critiques

" (…) Avec ce nouveau roman, Véronique Bréger nous invite de nouveau sur les chemins tortueux de l’amour. Elle nous fait découvrir, avec cet humour qui caractérise sa plume, les méandres d’un quartier des affaires où la discrétion des cœurs s’affiche au centre des open space. (…) Un voyage initiatique sur les rives de l’amour au féminin au plus profond de ces doutes et de ces interrogations que nous avons toutes un jour, quand les grenouilles frappent à la porte de notre cœur. "
Christel Marque, on L-editorielles.com, Mars 2009

" (…) Pour celles qui ne connaissent pas encore les rouages de l’entreprise made in France, ce roman est une aventure à découvrir et à faire partager. Une excursion dans l’univers impitoyable du business work. "
Pierre Salducci, in "La Référence", Février 2009

" Véronique bréger prend son temps pour planter un décor, souligner les hésitations, complexités, attentes, doutes de la rencontre amoureuse. (…) dans un texte sympathique et drôle. (…) "
on Media-g.net (Paris), Février 2009

Commentaires

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Open space

Open space

Ce n’est un secret pour personne : on ne mélange pas le travail et les sentiments ! Et Anne-Lise a la ferme intention de se conformer à cet adage. Mais tout le monde n'est pas de cet avis, à commencer par Tia, la craquante stagiaire, bien décidée à lui prouver le contraire.
Aussi, lorsque la mise en œuvre d'un nouveau projet lui donne l'occasion de s'échapper du bureau, Anne-Lise pense reprendre le contrôle de la situation. Cette fois-ci, la relation avec sa nouvelle collaboratrice, Dorothée, restera strictement professionnelle.
À moins que…

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...