Un thriller lesbien de Véronique Bréger Agrandir l'image

À titre provisoire

A peine Gabrielle a-t-elle découvert son appartement sens dessus dessous que l’on sonne à sa porte.
La police vient l’interroger à propos de sa compagne : rapidement la disparition de Fanny ne fait aucun doute.
Tandis que Gabrielle va se plonger dans leur histoire pour tenter de comprendre ce qui se passe, le capitaine Marie-Jeanne Paradis va devoir démêler des liens obscurs et inavouables, pour retrouver la jeune photographe.
La vie des deux femmes pourra alors reprendre son cours, même si la vérité les aura à jamais transformées.

Plus de détails

16,00 € TTC

Informations

ISBN 978-2-913066-33-5
Nombres de pages 181

Extraits

" (...) — Voici mes coordonnées. Vous devez faire votre déposition au commissariat du quartier. Vérifiez ce qui a été dérobé, cela pourra nous être utile. Passez me voir demain en fin d’après-midi après votre travail, je vous en dirai plus sur l’enquête.
Gabrielle saisit le morceau de bristol en doutant qu’elle ait l’esprit à penser à son job. Les deux flics la saluèrent et se dirigèrent vers la porte. Gabrielle les interpella.
— Madame… Quelle enquête ?
Le capitaine Marie-Jeanne Paradis se retourna ?
— Demain. Je vous attends à partir de 19 heures.
Le corps athlétique disparut à la suite de son collègue. Gabrielle entendit les pas se diriger en cascade vers le bas du petit immeuble. Les yeux perdus dans le vague, les paroles de la flic martelaient son esprit. Enquête. Quelle enquête ? Quel rapport avec Fanny ? Elle se dirigea tel un automate vers la salle de bains. Elle s’aspergea le visage d’une eau glacée qui lui brûla les pupilles et s’attarda sur le reflet que lui renvoyait le miroir. De légers cernes creusaient le regard bleu foncé bordé de longs cils noirs. « Ma vestale grecque », disait Fanny.
— Fanny, bon sang, où es-tu ? (...) "

*

" (...) Les deux femmes s’observaient en buvant leur eau pétillante. Gabrielle n’avait plus sommeil et Fanny commençait à trouver un intérêt à ce travail. Elle rompit le silence sur une curieuse proposition.
— Si on jouait au labyrinthe ?
— Le labyrinthe ? Hormis celui du Minotaure, je ne connais pas. De quoi s’agit-il ?
— Je vais vous montrer, déclara Fanny en retournant l’addition sur laquelle Gabrielle avait indiqué son numéro de chambre et apposé sa signature.
Elle saisit un stylo et commença à dessiner un tracé méandreux sur le rectangle blanc. L’entrelacs débouchait sur une minuscule parcelle vide au milieu de laquelle Fanny écrivit le pronom tu après avoir noté un vous au départ du croquis. Elle glissa le feuillet vers Gabrielle.
— Pour faire connaissance, dit-elle en tendant le bic. (...) "

*

" (...) — Mon service surveille trois de vos compatriotes depuis environ un mois. Il est avéré que ces hommes entretiennent des liens étroits avec d’anciens dirigeants peu fréquentables de votre pays.Ada Luz Florès eut un imperceptible mouvement de contraction qui n’échappa pas à l’expérience du capitaine.
— Ils ont pris contact avec un groupuscule d’extrême-droite français. Fanny Perpitch s’est trouvée mêlée à une tractation au cours de laquelle l’un de nos indicateurs a été exécuté. Depuis elle a disparu. Nous présumons qu’elle est séquestrée et vivante. Je ne comprends pas les motifs de ses ravisseurs.
— Et vous souhaiteriez que je vous les donne ?
La psychanalyste secoua la tête, ses yeux brillaient. Une mèche de cheveux s’échappa de leur attache.
— Le seul lien entre les différents protagonistes, c’est votre pays d’origine Ada. (...) "

A propos de l'auteure

Véronique Bréger
© Patricia Popineau

Véronique Bréger

De livre en livre, Véronique Bréger entraine le lecteur dans son univers atypique et lui garantit à chaque fois une nouvelle atmosphère, un nouveau ton et de plus en plus d'images…

Véronique Bréger a obtenu le prix du roman lesbien 2009.

Commentaires

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

À titre provisoire

À titre provisoire

A peine Gabrielle a-t-elle découvert son appartement sens dessus dessous que l’on sonne à sa porte.
La police vient l’interroger à propos de sa compagne : rapidement la disparition de Fanny ne fait aucun doute.
Tandis que Gabrielle va se plonger dans leur histoire pour tenter de comprendre ce qui se passe, le capitaine Marie-Jeanne Paradis va devoir démêler des liens obscurs et inavouables, pour retrouver la jeune photographe.
La vie des deux femmes pourra alors reprendre son cours, même si la vérité les aura à jamais transformées.

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...